europeancoins.eu







LA MONNAIE UNIQUE EUROPENNE


Le 1er janvier 2002, la monnaie commune européenne, l'euro, circule officiellement dans 15 états membres. Aujourd'hui, 22 pays (dont 3 micro-états) l'utilisent quotidiennement.

Cette monnaie est la matérialisation de l'ECU (european currency unit) utilisée à partir du 13 mars 1979, pour encadrer les fluctuations des taux de changes entre les pays membres de la Communauté européenne.

Le traité de Maastricht, signé le 7 février 1992, établi la création de la monnaie unique, sous l'égide d'une Banque centrale européenne.

Les règlements du Conseil européen du 3 mai 1998 autorisent l'émission des pièces en euro et définissent les caractéristiques des pièces.

Le dessin des faces des pièces est choisi par le Conseil européen à l'issue du concours lancé le 17 juin 1996. Le revers des pièces porte la face commune et l'avers la face nationale.

Pour 8 faces communes, il existe fin 2016 environ 300 faces nationales différentes en circulation.



UNE PIECE UNIQUE POUR L'UNION


Les billets en euros, dont le dessin est commun, sont uniformément utilisés dans la zone euro et sont largement acceptée dans le monde.

L’Europe étant une union économique pluriculturelle, sa seule allégorie sur les monnaies est le cercle de 12 étoiles.

C'est ce symbole qui est exploité ici pour établir la première série de prototypes de pièces communes européenne.

Les pièces de 1, 2 et 5 centimes représentent les 12 étoiles (6 en relief et 6 six en creux) parfaitement unies.

Les pièces de 10, 20 et 50 centimes représentent les 12 étoiles (6 en relief et 6 six en creux) superposés.

Les pièces de 1 et 2 euros représentent les 12 étoiles imbriquées en harmonie.

Au revers se trouve la dénomination dans une couronne de branches d’olivier.








Cette série prototype est proposée par Laurent Bonneau, expert numismate spécialiste du monnayage euro.


Toutes les images du site sont protégées par le Code de la propriété intellectuelle, se référer notamment aux articles L.111-1, L.123-1, L.112-2, L.112-3 et L.122-4.

CONTACT - Ecrire à l'auteur